Ça ne date pas d’hier…

Ça ne date pas d'hier...

Le Vitrollien vous emmène à la découverte de l’histoire Vitrolles à travers un petit voyage dans le temps s’articulant autour de faits anecdotiques des XIXe et XXe siècle qui ne sont pas sans évoquer l’actualité quotidienne. La rédaction de cette chronique s’appui sur des informations recueillies au service des archives municipales ainsi que dans les ouvrages «Regard sur Vitrolles», édité en 1988 et la «monographie de Vitrolles» par le chanoine Pascal, rééditée en 2003.

Trois questions à Elisabeth Baudin, archiviste municipale

"A ce jour, nous ne comptons pas moins de 1200 mètres linéaires d’archives. Ces dernières sont réparties en deux grandes familles..."

La solidarité s'exprime depuis des siècles

Les testaments recensés en faveur des démunis remontent à plusieurs siècles. Découvrez les élans générosité des anciens Vitrollais, dont celui du maire Vital Rouard (Photo ci-contre), figure locale de l'action sociale.

Le nouveau village n'a jamais vu le jour

En 1925, Jules Guibaud, maire visionnaire, avait suggéré de faire raser toutes les vielles maisons pour édifier un immense escalier, avec des esplanades sur les côtés, reliant l’avenue Camille Pelletan au vieux cimetière.

La sécheresse continue de sévir

Pénuries d'eau potable, épidémies et incendies ont fortement impacté la ville tout au long du XXème siècle.

Ces épidémies qui ont décimé la population

La tour Sarrasine aurait-elle servi à enfermer les lépreux ?