Ça ne date pas d’hier… Introduction

Ça ne date pas d'hier... Introduction

Trois questions à Elisabeth Baudin, archiviste municipale

1) Quel volume représente les archives municipales ?
A ce jour, nous ne comptons pas moins de 1200 mètres linéaires d’archives. Ces dernières sont réparties en deux grandes familles. D’une part les archives anciennes, de 1572 à 1970, sont entreposées sur 100 mètres linéaire dans un local situé au premier étage de la mairie du village. Et d’autre part, les archives contemporaines, de 1970 à aujourd’hui, sont rangées dans un local situé au premier étage de la salle des fêtes, dans l’ancienne caserne des pompiers.

2) Toutes les archives sont-elles consultables ?
Oui, mais ces dernières sont soumises à des délais de communication, à l’exception des délibérations du conseil municipal, des arrêtés du maire, des budgets et comptes de la municipalité, des plans cadastraux, des publications administratives et des listes électorales. Pour tous les autres documents, les délais minimums de communication sont de 30 ans. Ces derniers peuvent s’élever à 60 ans pour les documents mettant en cause la vie privée des personnes, à 100 ans pour les affaires portées en justice, à 120 ans pour les dossiers de personnel, et enfin jusqu’à 150 ans pour les documents contenant des renseignements individuels à caractère médical.

3) Parmi les archives anciennes, quels documents pouvons-nous consulter ?
Parmi les documents du fond ancien, le public peut consulter sur place les registres paroissiaux contenant des informations sur les baptêmes depuis 1572, et sur les mariages et sépultures depuis 1660. Nous disposons également des délibérations du conseil de la communauté depuis 1618, des documents sur le cadastre du XVIIème et du XVIIIème siècle. En ce qui concerne le XIXème siècle, il est également possible de consulter les matrices et les plans parcellaires du cadastre «napoléonien», les arrêtés du maire, les registres des copies de lettres ainsi que les recensements de la population depuis 1836.

Elisabeth Baudin, responsable des archives municipales Vitrollaises.